Guide de survie « Huiles Essentielles » : Passer l’hiver sereinement

huile essentielle hiverLa sortie de l’hiver n’est pas toujours une période facile à vivre. Entre re-doux des températures, et re-chutes, difficile pour notre organisme de trouver son équilibre et de rester en forme !

Découvrez une sélection d’huiles essentielles pour vous aider à passer cette période délicate d’intersaison …

Guide de survie « Huiles Essentielles »

Passer l’hiver sereinement

« Mieux vaut prévenir que guérir », sûrement connaissez-vous ce vieil adage sur lequel repose la médecine traditionnelle chinoise ! Sachez qu’il est également important de réagir dès les premiers symptômes infectieux et de ne pas laisser traîner … Les huiles essentielles peuvent vous aider !

L’environnement et le style/rythme de vie sont également importants : une alimentation saine, une bonne digestion … Prenez le temps de vous détendre, d’extérioriser, de vous défouler ! Le mauvais stress (conscient ou non) est votre pire ennemi pour garder la forme !

 

Huile essentielle d’Eucalyptus globulus et/ou radiata

Ces huiles anti-infectieuses assainissent les voies respiratoires.

L’Eucalyptus globulus est conseillé pour les bronches et la gorge. C’est un très puissant anti-bactérien et antiseptique respiratoire. Expectorant, il est également un très bon fluidifiant bronchique.

Recommandé pour : Bronchite, grippe, rhume, toux, sinusite, emphysème, otite, asthénie.

L’Eucalyptus radiata est efficace pour les voies respiratoires hautes. Il est généralement utiliser pour le système ORL supérieur, et dans tous les cas de grippe, rhume, toux, otite, sinusite, rhino-pharyngite …

Vous pouvez les utiliser en inhalation ou en massages, en prenant soin de les diluer. Ces huiles s’utilisent autant de façon préventive que curative.

 

Huile essentielle de Niaouli et/ou Ravintsara

Ces huiles sont très efficaces contre les infections des voies respiratoires. Elles s’utilisent en interne ou diluées en onction localisée.

Le Niaouli est un puissant anti-infectieux et anti-bactérien (notamment staphylocoque doré et streptocoque). Cette huile essentielle s’utilise principalement ne onctions locales, en massages, sur des zones infectées ou douloureuses.

Vous pouvez la diluer à 30% dans une huile végétale telle que l’amande douce ou le jojoba, ou bien l’utiliser pure !

En prévention, nous vous conseillons d’appliquer 1 à 2 gouttes pures ou diluées sur la nuque, derrière les oreilles et au creux des poignets.

Le Ravintsara est un très bon expectorant. Neuro-tonique, il permet également de stimuler l’appareil respiratoire. Cette huile essentielle est très indiquée pour lutter contre la mononucléose infectieuse ! Efficace pour dégager le système respiratoire et stimuler les défenses immunitaires.

En usage interne, 1 à 3 gouttes diluées dans du miel ou un peu d’huile d’olives, 2 à 3 fois par jour en fonction de l’infection.

En usage externe, diluée à 20 à 40% dans une huile végétale. Vous pouvez masser la nuque, le haut du dos, le thorax ou encore le cou.

 

Huile essentielle de Pin sylvestre

Elle est anti-infectieuse. Idéale pour soulager les voies respiratoires, cette huile a également une action anti-inflammatoire sur les articulations. Tonifiante pour tout l’organisme, elle stimule les surrénales en favorisant la production naturelle de cortisone.

En usage interne, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de pin sylvestre pour lutter contre les états infectieux et pour dynamiser votre état général. 1 à 2 gouttes diluées dans du miel ou un peu d’huile d’olives, 1 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

En usage externe, nous vous conseillons de la diluer dans une huile végétale (20 gouttes d’HE pour 1 cuillère à soupe d’HV). Appliquer en onction ou en massage sur le thorax, le dos, les reins, ou les poignets pour soulager les problèmes respiratoires.

 

Huile essentielle de Thym thymol

Idéale pour combattre les bactéries, virus, mycoses et autres parasites, elle stimule efficacement le système immunitaire.

Idéale lors du changement de saison, cette huile essentielle booste l’organisme lors de fatigue saisonnières ou des suites de maladies, d’opération.

ATTENTION !! Cette huile ne se diffuse pas et ne s’utilise pas en externe sur la peau !

Vous pouvez l’utiliser en interne, en prenant beaucoup de précautions. 1 à 2 gouttes diluées dans une huile végétale (olive ou sésame par exemple) ou avec du miel, 1 à 3 fois par jour suivant l’importance de l’infection.

 

Huile végétale de noisette

Cette huile végétale est idéale pour diluer les huiles essentielles tant pour l’usage interne qu’en onction sur la peau. Les huiles de macadamia ou de jojoba peuvent également être utilisées pour les onctions et les massages.

 

Pour la diffusion des huiles essentielles, retrouvez ici notre article !

 

huile essentielle hiver infection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code